YAMA SAKURA
Bonsaï Club Fribourg



 

 

 

 

 

  PLANTATION SUR ROCHER
Fiche technique n° 8

Résumé

Retour à l'index des thèmes traités ou à la liste des fiches techniques


Retour à la page d'accueil

 

 

 


Conseils généraux à propos de la plantation sur rocher

  • Prendre garde que la pierre soit bien fixée dans la terrine.
  • Eviter de prendre des pierres trop grosses (pensez à un déplacement éventuel).
  • Eviter les pierres de bord de mer (sel).
  • Eviter les pierres calcaires (elles fondent).
  • Les plantations sur rocher sont plus fragiles à l'entretien et souffrent plus du gel.

top

L'histoire de la plantation sur rocher

L'idée de planter un arbre sur un caillou est d'abord une trouvaille chinoise! C'est après avoir vu les montagnes du HUANG-SHAN que les cultivateurs de bonsaïs décidèrent de reproduire ces paysages formés de montagnes abruptes couvertes de sapins centenaires.

Avant eux, HAN SHAN a dit :" Mon regard plonge dans les gorges profondes de mille pieds au dessus de moi tourbillonnent les nuages." C'est surtout cet aspect de verticalité qui frappe encore aujourd'hui dans la plantation chinoise que l'on appelle PUN-JIN.

Pour le Japonais, l'idée de montagnes recouvertes de plantes est moins tentante. Surtout si ces plantes sont mélangées : un pin, un bambou, un rhododendron. Ils préfèrent nettement la forêt comme type de plantation de groupe.

top

Types de plantations sur rocher

Nous voyons d'emblée qu'il existe plusieurs sortes de plantations associant des pierres et des végétaux :

  • la plantation sur une plaque de pierre;
  • la plantation d'un arbre dont les racines enserrent la pierre avant de plonger dans le pot;
  • la plantation où l'arbre pousse dans une cavité de la pierre.

top

Façons de planter sur rocher

Plantation sur une plaque de pierre

Il existe deux façons de procéder, selon que l'on emploie des arbres avec ou sans motte.

La première façon : on dispose les arbres que l'on désire "planter" selon notre convenance, puis le tout est recouvert de terre.

La deuxième façon consiste d'abord à fabriquer, avec du thoumo, une sorte de cuvette sur le pourtour de la pierre puis de placer les arbres à l'intérieur de celle-ci. Des tuteurs sont souvent nécessaires soit en bambou ou en fil de cuivre.
La plantation en forêt fait appel à cette technique.

top

Plantation d'un arbre solitaire sur un rocher

Un bon exemple est le ficus ou le banian. Là aussi, il existe plusieurs méthodes.

  • L'arbre à racines nues est déposé sur la pierre, de façon que les racines puissent plonger dans la coupe. Puis elles sont recouvertes de terre maintenues en place par un chiffon le temps de la reprise.

  • L'arbre est solidement fixe sur la pierre avec un lien en fibre végétale puis il est de nouveau placé en pleine terre. Un an après, on l'arrache de nouveau et le tout est placé dans une terrine.

  • Une autre variante consiste à enrouler le tronc lui-même autour de la pierre. Il émettra des racines qui recouvriront la pierre complètement. Ceci ne fonctionne pas avec tous les arbres.

top

Arbres multiples dans des excavations du rocher

Cette méthode est un type de culture qui se rapproche du bonsaï MAME. On pratique dans une pierre tendre des excavations que l'on remplit de terre. On place à l'intérieur de celles-ci des arbustes qui, vus de loin, donnent l'impression d'un versant de montagne couvert de végétation.

Une variante consiste à semer des arbustes dans les fissures de la pierre.

Ce type de plantation n'est malheureusement pas éternel. Il faut le renouveler au bout de quelques années.

top

Illustrations

 

Sekijôju

Les racines enserrent
la roche et plongent
dans la terre.

Ishitsuki

L'arbre est planté
sur une roche.

top

Conclusion à propos de la plantation sur rocher

Comme ces techniques n'ont pas été élaborées au Japon, elles sont moins codifiées que le bonsaï classique. C'est la raison pour laquelle il règne dans ce style une joyeuse anarchie qui permet une grande liberté de mouvement.

Cependant, il ressort de cette plantation une fraîcheur qui fait souvent défaut dans les grands bonsaïs.

 

top

 

Copyright: Marcel Grangier pour le Yama Sakura Bonsaï Club Association, Fribourg (Suisse)