YAMA SAKURA
Bonsaï Club Fribourg



 

 

 

 

 

  LA TECHNIQUE DU YIN
Fiche technique n° 7

Résumé

 

 

Retour à l'index des thèmes traités ou à la liste des fiches techniques


Retour à la page d'accueil

 

 

 


Conseils généraux à propos de la technique du yin

Souvent les grands bonsaïs nécessitent la technique du "yin".

Commencer par un croquis.

Pour éviter les cassures plier, sur plusieurs années si nécessaire !

Se rappeler que cette façon d'obtenir un bonsaï est plus délicate que la façon classique.

Savoir que les arbres "sauvages" sont toujours à quelqu'un.

top

La méthode du yin 

Pour ce genre de méthode, il est préférable d'avoir déjà un peu d'expérience. Cependant, l'occasion se présentant, il est parfois nécessaire de faire preuve d'esprit d'entreprise et de se lancer dans la conversion d'un "yamadori" (bonsaï obtenu par rpélèvement dans la nature) en bonsaï digne de ce nom.

Les étapes sont similaires à la méthode classique pour l'obtention d'un bonsaï.

  • Le sevrage : on creuse autour de l'arbre un fossé que l'on rempli de tourbe et de sable dans le meilleur des cas! Suivant l'endroit, il est préférable de remplir le trou avec la terre du lieu. L'année suivante, on peut souvent emporter l'arbre.
  • Le rempotage : on rabat encore une fois les racines et l'arbre est mis en caisse! On pratiquera un élagage sévère.
  • La mise en forme : il est parfois nécessaire d'employer des moyens importants. Il faut souvent de gros fils. Prévoir une protection de l'arbre avec du tissu ou de la mousse épaisse. Variante : entourer le fil d’un tissu, ou de jute.

top

Avertissement à propos de la technique du yin

Contrairement au petit bonsaï, le yamadori possède souvent un tronc très important et une ramure bien maigre. C'est là qu'intervient une vertu cardinale dans l'art du bonsaï, la patience! Pour faire pousser une grosse branche, il faut parfois 10 ou 20 ans.

Pour faire pencher une branche vers le bas, on peut parfois faire appel à une technique autrefois courante en Chine. Il s'agit de la mise en forme par des poids suspendus aux branches. Il est aussi possible d'utiliser des pierres décoratives. On reliera la pierre à la branche à positionner.

On pensera aussi dans ces cas précis à entourer la branche d’une protection adéquate, et surtout à ne jamais utiliser de nœuds coulants. Les fils laisseront un bourrelet difficile à éliminer.

top

 

Copyright: Marcel Grangier pour le Yama Sakura Bonsaï Club Association, Fribourg (Suisse)