YAMA SAKURA
Bonsaï Club Fribourg



 

 

 

 

 

  MULTIPLICATION DE BONSAÏS
Fiche technique n° 33

Résumé

 

 

Retour à l'index des thèmes traités ou à la liste des fiches techniques


Retour à la page d'accueil

 

 

 



Conseils généraux

  • Avoir du matériel et des outils propres.
  • Apporter des soins attentifs.
  • Ne pas mélanger les boutures.

La multiplication de plantes autrement que par le semis est très ancienne. Déjà dans l’Egypte des Pharaon,s les jardiniers maîtrisaient l’art de la greffe et de la bouture avec des outils de cuivre.

Presque tous les végétaux se bouturent avec plus ou moins de bonheur.

top


 

Facteurs de réussite d'une bouture

Pour réussir une bouture, il faut réunir trois facteurs principaux : l'EAU, la CHALEUR et la LUMIÈRE.

  • L'EAU : pour garder les cellules en fonction (osmose).
  • La CHALEUR : pour permettre à la plante de fabriquer des racines.
  • La LUMIÈRE : pour fabriquer du sucre qui nourrit la plante (photosynthèse).

Si les trois facteurs sont réunis, il est presque certain que la bouture deviendra plante et commencera une existence autonome.

Pour préparer les boutures, il faut choisir du matériel sain qui ne porte pas de trace de maladie ni d’insectes. Du matériel jeune donne de meilleurs résultats.

top



Epoque du bouturage

Si presque toute l’année, on peut faire des boutures, il est cependant plus simple de les pratiquer entre juin et août.

Pour des boutures faites en juillet, il est possible de mettre en pot seulement le printemps prochain.

Durant le premier hiver, les boutures sont très fragiles, et l’eau en excès est dangereuse pour les racines.

top

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright: Marcel Grangier pour le Yama Sakura Bonsaï Club Association, Fribourg (Suisse)