YAMA SAKURA
Bonsaï Club Fribourg



 

 

 

 

 

  LES TERREAUX
Fiche technique n° 10

Résumé

Conseils généraux

Les composants du terreau :

Conclusion

Retour à l'index des thèmes traités ou à la liste des fiches techniques


Retour à la page d'accueil

 

 

 


Conseils généraux à propos des terreaux

  • Ne pas se fier au texte rédigé sur l'emballage.
  • Ne pas transplanter directement une plante "normale" dans un terreau bonsaï.
  • Il n'existe pas de terreau standard pour toutes les plantes.
  • La terre du bonsaï évolue avec son âge, sa provenance, son espèce.

Les terres vendues dans le commerce ne sont pas des modèles de réussite. Ceci provient du fait que la Suisse n'a pas de loi pour réglementer le commerce du jardinage. Conclusion : on vend de tout à n'importe quel prix.

Longtemp,s on a cru que la terre noire était meilleure, mais il n'en est rien. La couleur foncée de la terre provient simplement de la quantité de déchets organiques.

Le terreau est simplement un mélange de diverses sortes de terres ou de déchets de végétaux ainsi que des amendements rocheux et métalliques.

top

Les composants du terreau

La tourbe

D''origine végétale, la tourbe est le résidu d'une mousse de marécage, la sphaigne; à l'état non décomposé, elle donne le sphagnum que l'on emploie pour les marcottes aériennes.

La particularité de la tourbe est sa propriété à retenir l'eau. Le PH de la tourbe est toujours très acide. Nous l'emploierons pure uniquement pour les azalées et les rhododendrons.

top

La terre franche

Elle est constituée des premiers centimètres de la terre de prairie; populairement, il s'agit de la terre de jardin.

Il faut cependant se rappeler que la qualité de cette terre est très souvent différente selon les lieux où elle se trouve. Sa couleur passe du noir au brun très clair.

Sa consistance est aussi très changeante et va du sable à l'argile.

top

Le terreau de feuilles

Il est constitué de feuilles qui sont mises à décomposer pendant au moins deux ans.

Calcaire les premiers 6 mois, il s'acidifie avec l'âge.

Pour l'employer, il est bon de le laisser sécher complètement avant de le réhumidifier, ceci pour éliminer les petits parasites qui y vivent.

top

Le compost

Il est fabriqué avec tous les déchets du jardin, du ménage, et aussi les déchets de tourbe de gazon que l'on incorporera avec soin.

Les branches peuvent aussi être incorporées après broyage.

Si le terreau est bien fait, on obtient après trois ans un humus très frais proche de celui des forêts.

top

L'humus

Il s'agit de la couche de terre qui se trouve en forêt juste sous les feuilles de l'année.

Terreau très riche, il s'adapte admirablement à la culture du bonsaï.

Il contient des mycorises que l'on se gardera de détruire lors de l'entreposage du produit.

top

L'argile

Communément appelée terre glaise, elle se présente sous une forme lourde et compacte.

Sa couleur va du bleu métallique au jaune-rouge.

Les porcelaines et les grès sont aussi des argiles.

Le kaolin est une argile blanche utilisée en Chine pour les terreaux de certains bonsaïs.

top

Le sable

Il est le résidu des roches poncées par l'érosion.

Il contient des minéraux dont la plante a besoin.

top

Le limon

C'est une roche sédimentaire détritique de granulométrie intermédiaire entre celle du sable et de l'argile.

Il se trouve sur le bord des rivières ou sur des terrains ayant été submergés.

Il est intéressant pour son action drainante.

top

Le gravier

Il s'emploie pour la couche de fond du pot.

Son action est neutre sur le terreau adjoint de quartz.

top

Le leca

Il est fabriqué avec des argiles cuites et soufflées.

Il remplace le gravier et rend le terreau moins compact.

Il n'a aucune action chimique.

top

Perlit et sagex

Ce sont des produits modernes qui s'assimilent au leca par leur action drainante.

Ils remplacent le gravier avec avantage.

Leur défaut est d'ordre esthétique, lorsqu'ils se voient sur la terre.

top

Les sciures et les écorces

Elles s'assimilent au compost et à la tourbe.

top

Conclusion à propos des terreaux

Comme on le voit, tout l'art du jardinier est de prendre conscience de la richesse des matériaux mis à sa disposition par la nature et de savoir doser avec doigté ces différents produits de base.

top

 

Copyright: Marcel Grangier pour le Yama Sakura Bonsaï Club Association, Fribourg (Suisse)